English | Deutsch | Español | Italiano

Grâce aux différents procédés et exercices de la procédure sur les drogues, la personne qui la reçoit est amenée à une nouvelle prise de conscience de son milieu environnant. Cela la détache des points de son passé sur lesquels son attention est fixée et lui permet d’être plus consciente de l’instant présent.

Ceci est une faculté mentale et spirituelle de toute première importance. Une meilleure aptitude à vivre dans le présent sans avoir son attention bloquée dans des incidents du passé permet de beaucoup mieux contrôler sa vie. On se sent plus intelligent avec des perceptions accrues, on jouit d’un meilleur contrôle de soi et de son environnement, et de relations plus faciles avec ses semblables.

Cependant, ramener une personne dans le temps présent n’est pas suffisant. Les incidents se trouvant dans son mental réactif et associés à la drogue doivent eux- mêmes être audités. Les drogues embrouillent l’esprit à tel point que pour libérer une personne de leurs effets, il faut les aborder avec beaucoup de soin et de précision.

Tout d’abord, les expériences que la personne a vécues pendant qu’elle prenait des drogues sont auditées selon une procédure exacte. Celle-ci permet de libérer la charge accumulée dans le mental à propos de ces incidents, ainsi que l’attention fixée par les drogues, les médicaments et l’alcool. Quant aux masses mentales engendrées par les drogues, elles sont effacées.

Les drogues provoquent invariablement nombre de sensations physiques, émotions, comportements et autres sentiments, tous plus ou moins indésirables. L’étape suivante de la procédure sur les drogues consiste donc à auditer ces sensations importunes, chacune d’entre elles étant en général liée à une drogue particulière. Elles sont auditées une par une et pleinement résolues par une audition standard, libérant ainsi la personne auditée de leurs effets déplaisants.

D’autre part, Ron Hubbard a observé qu’une personne a toujours une « bonne » raison pour prendre des drogues : elle souffre physiquement d’une affection quelconque, ou elle ne veut pas faire face à l’angoisse que lui cause une situation problématique, ou elle s’ennuie ou encore elle veut se sentir mieux. Il y a autant de raisons de prendre de la drogue que de drogués. Quelqu’un qui prend de la drogue essaye de résoudre ou de guérir quelque chose. La source du problème des drogues est donc essentiellement spirituelle. L’être souffre, et a été amené à rechercher la mauvaise solution, pensant que la drogue pourrait le soulager. Cette solution, comme beaucoup s’en sont finalement rendu compte à leurs dépens, s’est avérée être un piège dont il était difficile de s’échapper avant que Ron Hubbard ne découvre la technologie qui permette de réellement résoudre le problème des drogues.

Une partie vitale de la procédure sur les drogues consiste donc à retrouver les douleurs, les émotions, les sensations et les sentiments dont une personne souffrait et qui l’avaient amenée à prendre des drogues. Chaque affection retrouvée est auditée, car à moins de résoudre la difficulté pour laquelle les drogues étaient une « solution » au départ, le problème reste entier, et toujours présent dans la vie de cette personne.

Lorsque le problème est résolu, la personne est enfin libérée, une fois pour toutes, des effets des drogues et du besoin d’en reprendre. Ainsi donc, la solution définitive et intégrale au problème des drogues est de s’adresser à tous ses aspects.

Dans le monde d’aujourd’hui, les drogues représentent un énorme marché et des sommes astronomiques. Nous vivons dans une société où sont valorisés les intérêts économiques que représente le commerce des drogues légales et illégales, au détriment des valeurs humanitaires. Le tribut que nous payons en termes de criminalité, d’efforts déployés pour tenter d’enrayer l’épidémie, d’inefficacité coûteuse au travail, ou tout simplement en vies perdues sous l’influence abêtissante des drogues, est incalculable. Il faudrait pour cela donner un prix à la vie elle-même.

Autrement dit, que coûtent réellement les analgésiques, les soporifiques, les calmants et antidépresseurs qui remplissent nos armoires à pharmacie ? Quel est le prix des amphétamines prescrites à nos enfants et qui en font des toxicomanes ? Quel est le prix des narcotiques utilisés pour remédier au mal de vivre ? Ou encore des drogues dites récréatives, échappatoires à l’ennui d’une vie trop facile ? Quel prix devons-nous payer pour ces chaînes qui nous interdisent de goûter aux sensations et aux joies de la vie ?

La guerre des drogues fait rage sur toute la planète. Ron Hubbard en avait reconnu le spectre bien avant qu’il ne devienne une préoccupation internationale. Et il a mis au point une technologie que n’importe qui peut utiliser pour se sortir du piège et ne plus jamais y retomber.

Sa technologie est l’arme qui permettra de gagner cette guerre.




| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Page de Garde | Librairie | Sondage sur ce site de Scientologie | Suivante |

Trouver L'Eglise de Scientologie la plus proche
de vous avec le Locateur Mondial en-direct

info@scientology.net

Page de Garde de L. Ron Hubbard | L. Ron Hubbard: Le Createur Musical | L. Ron Hubbard Le Philosophe | L. Ron Hubbard - Le Philantrope | L. Ron Hubbard, Un Portrait

© 1996-2004 Church of Scientology International. All Rights Reserved.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée